Comment bien choisir son casque de moto?

Il y a des investissements qu’il ne faut pas prendre à la légère et l’achat d’un casque de moto en fait partie. Selon le type de casque, marque, modèle, prix, le choix est quasi illimité. L’aspect esthétique peut évidemment influencer dans la prise de décision mais ne doit pas être le critère principal car il en va de votre confort et de votre sécurité.

Quel type de casque ?

Avant de s’intéresser aux détails techniques il faut tout d’abord savoir quel type de casque vous allez acheter. Ce choix dépendra majoritairement du modèle de votre deux-roues ainsi que de l’utilisation que vous en faites. Voici les différentes options :

Casque intégral : Le plus souvent utilisé par des propriétaires de routières ou sportives, ce casque apporte le plus de protection. Moins ventilé et plus lourd que les autres casques, il est moins adapté aux milieux urbains ainsi qu’aux températures chaudes.

Casque Integral

Casque Jet : C’est le casque le plus populaire auprès des jeunes motards, il est le plus souvent utilisé par des propriétaires de scooters. Il s’agit du modèle le plus léger et le plus ventilé mais aussi le moins protecteur. Le casque Jet est recommandé pour les citadins qui conduisent des véhicules à vitesse limitée.

Casque Jet

Casque tout-terrain : Avec sa mentonnière imposante et sa longue visière, le casque tout-terrain est comme son nom l’indique le plus adapté aux pilotes de cross et de tout terrain.

tout-terrain

Casque modulable : Il est le parfait intermédiaire entre le casque intégral et le casque Jet. Sa mentonnière relevable lui permet un confort supérieur une fois relevée et une protection performante une fois fermée. Seul bémol, il est souvent plus lourd que le casque intégral.

modulable

Casque cross-over : Avec sa mentonnière minimaliste, le casque cross-over offre une légèreté et un confort appréciable. Niveau sécurité, il est important de vérifier son homologation ; si les mentions « NP » ou « J » (voir paragraphe Homologation) sont présentes cela signifie qu’il n’est pas plus protecteur qu’un casque Jet.

cross-over

Quel budget ?

Selon le type de casque choisi, les prix peuvent varier de façon importante, mais il n’est pas toujours un bon indicateur de la protection qu’il vous procurera.

Des casques basiques et correctement homologués seront plus ou moins aux mêmes prix, ensuite trois aspects vont rentrer en jeu et pourront faire grimper les prix de façon importante :

  • La nouveauté : Les dernières modèles sont évidemment collections plus chères que les précédentes collections.
  • Les fonctionnalités : Il s’agit de tous les petits attributs qu’un casque peut proposer comme une mentonnière anti-bruit, un écran solaire, un écran détachable…
  • La finition : Correspond à l’assemblage, la qualité des éléments plastiques extérieurs et les mousses intérieures.
Quelle homologation ?

Votre casque doit obligatoirement être homologué, mais toutes les homologations ne sont pas les mêmes selon les types de casques. Vous pouvez vérifier l’homologation d’un casque sur son étiquette intérieur.

A côté d’un « E » majuscule vous pourrez voir un chiffre indiquant le pays d’homologation :

  • 1 : Allemagne
  • 2 : France
  • 3 : Italie
  • 4 : Pays-Bas
  • 6 : Belgique
  • 9 : Espagne

Ensuite il sera primordial de porter votre attention sur les lettres qui suivent et qui indiquant le type d’homologation :

  • J : homologué en tant que Jet
  • P : homologué en temps qu’intégral
  • NP : concerne les casques modulables, cela veut dire que la mentonnière n’a pas passé les tests de protection et correspond ainsi à une homologation Jet.
Neuf ou Occasion ?

Il est fortement déconseillé d’acheter un casque d’occasion qui aurait déjà servi. Un casque ne se prête pas et ne se vend pas car il s’adapte à son propriétaire au fur et à mesure qu’il le porte.

De plus, il est difficile de savoir si le casque acheté en occasion a déjà subi un choc important, ce qui diminuerait fortement ses vertues protectrices.

Quelle taille ?

L’erreur la plus fréquemment commise au niveau de la taille du casque est de choisir un modèle trop grand. En effet, au moment d’essayer un casque, celui correspondant à votre taille peut vous paraitre un peu étroit et donc moins confortable. Gardez bien en tête que les mousses vont s’adapter à la forme de votre tête. Au moment du premier essai un casque doit vous serrer la tête à peu près partout, c’est au bout d’environ 1000 kilomètres que ce dernier deviendra parfaitement confortable.

Avant d’aller acheter votre casque il est donc conseillé de connaître votre tour de tête, ensuite au moment de l’essai nous conseillons les étapes suivantes :

  1. Vous ne devez pas pouvoir passer un doigt entre votre front et la mousse du casque.
  2. Si vous tournez la tête rapidement, le casque ne doit pas bouger.
  3. Il ne doit pas serrer au point de vous faire mal.
  4. S’il vous arrive de porter des lunettes, essayez votre casque avec les lunettes.

Une fois que vous aurez votre tour de tête, vous connaîtrez la taille qui vous correspond :

Taille Casque

Quel poids ? 

Faites bien attention au poids du casque que vous achèterez, en effet ils peuvent varier de façon importante entre les différents modèles ce qui peut faire une grosse différence au niveau du confort, surtout si vous avez l’habitude des longs trajets.

Vous apprécierez un casque léger mais attention, un casque à la fois léger et protecteur coûte souvent bien plus cher.

Quelle ventilation ?

Chaque casque est équipé d’aérations destinées à évacuer la buée et rafraichir la tête de son propriétaire. Cela-dit, faites attention car plus d’aérations signifie également plus de bruit, notamment dès que la vitesse augmente.

Et voilà ! Vous êtes fin prêt pour acheter votre prochain casque. Gardez en tête que votre casque doit bien évidemment vous protéger mais en aucun cas il ne doit être une gêne pendant que vous conduisez.

Auparavant un casque devait être changé tous les cinq ans, ce n’est désormais plus le cas. Maintenant c’est à vous de juger si votre casque est toujours capable de vous protéger en cas d’accident ou de chute.